Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 21:28
Qu'a fait D.K. ? (cafe deca !)
Corriger un manuscrit est sans doute une des pires choses à faire lorsque l’on souhaite devenir un écrivain à part entière. L’ampleur de la tâche dépasse tout ce qu’il est possible d’imaginer. Moi-même, ayant déjà vécu cela il y a quelques années lors de l’écriture d’un premier roman bon à jeter à la poubelle, avait sous-estimé le poids du fardeau.

Mais comme le dit l’adage, fais le premier pas… et le ciel t’aidera !
Et sur internet, le ciel ne tarde pas à se manifester. Il suffit d'un ange en ligne, et hop, sans savoir pourquoi, vous recevez un mail qui, au début, vous réveille la méfiance plus que la liesse.

Le 3 février dernier, je reçois donc un mail de quelqu’un que je ne connais pas, et qui se propose de me corriger gratuitement toute l’orthotypographie du roman (l’orthographe, la syntaxe, les règles de typo, et aussi les grandes incohérences, si grandes incohérences il y a).
Comme je n’ai plus quinze ans et que si je perds mes cheveux, c’est plutôt que je suis d’un tempérament soucieux (je sais, c’est un cliché, mais il ne fonctionne pas mal, me concernant !), j’ai tout de suite des doutes sur la proposition. Mais après quelques vérifications de base, je sais qu’il ne s’agit pas là d’une plaisanterie de mauvais goût, et je décide d’accueillir le cadeau à bras grands ouverts.

Mardi soir. 19 février 2008.

Le verdict tombe, et le manuscrit me revient tout relu et tout corrigé, comme par magie.
Du fluo jaune partout à toutes les pages (j’ai l’impression de me retrouver à l’école, mais en bien plus mauvais !) et des remarques de la toute première importance concernant le fond global du texte.

Bref. Tout ça pour dire que sur internet, nous sommes vraiment dans un autre monde, et qu’il y a des personnes qui méritent vraiment qu’on leur dise un grand merci.

MERCI DELPHINE !

J’ai maintenant encore beaucoup de travail pour faire « quelque chose » des Impatiences amoureuses, mais c’est grâce à des personnes comme toi qu’on se sent tout reboosté !

Charlie.


P.S.  J’en profite pour remercier une nouvelle fois mon dessinateur préféré : MERCI JEPEH !




Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans Carnet de correspondance
commenter cet article

commentaires

Martin-Lothar 02/04/2008 22:51

Tiens, ça serait bien si tu pouvais nous donner un exemple de "faute" (la plus répétitive par exemple) A+

BREGMAN 06/04/2008 07:38


Je publie un rapport sur la copie qui m'a été rendue au prochain article ;)


syboule 25/03/2008 15:41

ouf !! avec ce nouveau mot ... ça va déjà mieux !!!j'adore le concept!Et oui!!! à tous les detracteurs: il est temps de montrer ce genre de blog !INTERNET c'est AUSSI LA CULTURE et l'orthographe, et tout et tout !! bizzet bonne journée

BREGMAN 26/03/2008 21:23


J'ai d'ailleurs le regret de vous dire que je suis recalé.
Du fluo sur toutes les pages :(

(pardon Maîtresses !!)


Lili 19/03/2008 12:43

Tu comptes publier en un seul tome ou en plusieurs ?

BREGMAN 26/03/2008 21:21


Excellente question qui me turlupine pas mal.
On me conseille d'en faire un seul et de sabrer méchamment tous les mots qui ne servent à rien :(

-> je n'ai jamais appris à me servir d'un sabre
-> toute mon écriture repose sur ces mots qui servent justement à rien !


Lili 18/03/2008 12:50

Revieeeeens, Charlie !!

BREGMAN 26/03/2008 21:20


Mééééé, euh !
J'arriiiiiiiive !


Tinky Kinky 18/03/2008 11:22

De fil en ....blog, comme toujours avec les blog, j'ai fini par atterrir ici. C'est sûr je reviendrai. Et puis j'ai des tonnes de pages à lire...

BREGMAN 26/03/2008 21:19


Des tonnes, il ne faut pas exagérer... mais c'est vrai qu'il y en a déjà pour quelques dizaines d'heures de lecture, alors bon courage ;)