Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 06:30


Je publie sur coZop

Au hasard des recherches effectuées sur un moteur G que je ne citerai pas, il m'arrive parfois de tomber sur des articles de mes propres blogs. Dommage pour cet usurpateur ou usurpatrice qui se serait accaparé(e) la propriété de mes deux blogs Motus Demo et les Impatiences amoureuses !

Cela fait toujours plaisir de voir qu'il y en a qui croient plus en moi que... moi-même !



coZop est une plateforme de republication de contenus qui fédère les auteurs du web, les met en avant, leur apporte des ressources pour qu’ils puissent poursuivre leur travail et en accroître toujours plus la qualité.

50% des revenus générés par les contenus des auteurs leur sont reversés. Chaque auteur dispose d’un suivi précis de ses statistiques. Il peut choisir de reverser partie ou totalité de ses revenus à des associations, organisations humanitaires ou projets inscrits sur coZop.

Les auteurs gardent la main sur leurs contenus et leurs revenus. Cumulés sur certaines causes, ces revenus permettront de mener des projets concrets, projets pourquoi pas soutenus par les auteurs eux-mêmes : acheter un morceau de la forêt amazonienne, financer une étude sur le changement climatique, reloger des sans abri…


Côté bénéfices personnels, coZop enrichit vos articles de liens vers des articles complémentaires, il liste les auteurs qui parlent de vous, il vous présente vos lecteurs, indique les articles qu’ils viennent de lire… En parallèle de ce travail sur le contenu, coZop optimise le référencement de vos articles sur les moteurs de recherche et tente d’accroître votre lectorat.



Ce que l'on peut reprocher à CoZop, c'est de fermer un peu les yeux sur l'identification des propriétaires des sites enregistrés. En effet, un code est exigé à l'affichage d'un site UNIQUEMENT lorsque vous désirez le récupérer...
Une démarche un peu plus rigoureuse serait donc souhaitable... afin de rendre à Pierre ce qui est à Pierre, à Paul ce qui est à Paul, et à Jacques ce qui est à Jacques !

En l'occurence, rendons à Confiture et Bibi :
CONFITURE MAGAZINE
A Jepeh et Bibi ce qui leur appartient :
LES IMPATIENCES AMOUREUSES
A Bibi ce qui m'appartient (il paraît qu'on est tout juste propriétaire de son âme) :
MOTUS DEMO.

Et pour ceux qui désireraient avoir des conseils au sujet du vol de contenu, je vous invite à lire une page de chergaoui.com : 10 façons pour lutter contre le vol de contenu.


Pour rappel, les Impatiences amoureuses fait l'objet d'un copyright sous le numéro 2GEG17B de Copyright France.
Pour les autres textes divers de mon autre blog Motus Demo, un simple Copyleft a été décrété : vous pouvez citer et recopier des textes dès le moment où vous indiquez que j'en suis l'auteur, que vous ajoutez un lien pointant vers mon blog si vous diffusez sur votre site (avec accord préalable) et que vous ne faites pas de commerce avec (voilà toute la nuance entre la citation et le vol).




Partager cet article

Repost 0
Published by BREGMAN - dans Cour de Récré
commenter cet article

commentaires