Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 04:43
(Avertissement : ce chapitre est une ébauche d'une suite au roman Vivement l'amour)
Ce matin, au tableau des profs, il y avait tellement de messages d’absence affichés que les pions ne savaient plus comment faire pour les garder tous lisibles.
C’était la ruée vers l’or.
Ça piaillait, ça se bousculait, ça se donnait des coups de coude… Une véritable foire d’empoignes.
Hourra ! La prof de maths, elle est absente !
— Attends ! T’as vu, la prof de français ? Ils ont juste noté « absente » ! ça veut dire qu’on ne sait pas si elle va revenir !
— Elle ne reviendra peut-être même jamais !
La grève des profs donne toujours un petit air de fête, au collège.
Pour un peu, tout le monde ferait la bise à tout le monde, on se réconcilierait même avec les pions les plus désagréables et on n’hésiterait même pas à attacher le proviseur au lampadaire au milieu de la cour, pour danser autour de lui comme des petits sioux bien déterminés à en faire une offrande aux dieux responsables de cette situation inespérée.
— Vive le gouvernement !
— A bas les fonctionnaires !
Evidemment, Marie est une véritable extrémiste. Dès qu’elle en a l’occasion, elle ne se prive pas pour leur casser du sucre sur le dos, aux fonctionnaires qui font grève. Les adultes ne lui disent jamais rien, parce que son père est le maire de la ville.
Nous, on ne lui dit rien non plus parce qu’elle est drôlement jolie. Des phrases extrêmes dans la bouche d’une demoiselle jolie, ce n’est plus de la bêtise, c’est de la provocation.
Or, la provocation est une forme d’intelligence... Donc, Marie est très intelligente.
Et c’est pour ça qu’on l’aime, Marie. Avec ses jolies jambes et ses beaux seins.

Les plus déroutés, ce sont les petits sixièmes. Ils semblent ne rien comprendre de ce qui leur arrive. Quoi ? Leurs profs sont tous morts ? Ils n’auront plus jamais cours ? Et qu’est-ce qu’il faut faire, avec les devoirs pour la semaine prochaine ? Il faut les faire quand même ?
Ils ont du mal à se frayer un passage jusqu’au tableau, les pauvres.
Certains troisièmes, comme Tour de Contrôle notamment (quinze ans, deux mètres zéro cinq, quatre vingt treize kilos) ne leur laissent que très peu de visibilité.
Heureusement, Gilou, le plus petit de tous les plus grands du collège, il s’en fait le protecteur, des petits sixièmes :
— Oh ! Poussez-vous, bordel ! Laissez au moins passer les sixièmes devant !
Gilou est un vrai samaritain.
Les jours de grève, il faut toujours qu’il se fasse passer pour un sixième.

Moi, ce qui m’inquiète, c’est de ne pas voir le nom de la Britannique qu’ils ont importée directement de là-bas pour nous faire le soutien d’anglais.
Elle va encore nous obliger à chanter en anglais.
Elle va encore nous dire qu’elle adoooore Chris de Burgh, qu’il est beautiful, qu’il a vraiment du charm et que sa voix lui donne des vibrations de partout.
Elle va encore se ramener avec sa veste toute rouge et ses chaussures rouges et son bandeau rouge dans ses cheveux colorés en rouge, et elle va nous dire :
— Let’s listen the Lady in Red !
Je vais regarder Marina d’un air miné, et je vais recommencer à voir la vie tout en noir.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lili 04/02/2009 20:46

Charlie fera-t-il partie des "men in black" ?!

BREGMAN 09/02/2009 23:35


Pourquoi ? Parce que la fréquentation de Lady in red donne le bourdon ?!


La Marmotte qui louche 30/01/2009 09:11

Ralala, j'en suis toute bouleversifiée, moi, d'avoir été une "ado des années 90"... Soupir...Mais je ne me souviens pas de jour de grève générale comme ça!! En 1995, par contre, à la fac, je me souviens TREEES bien des grèves ... héhé.... (On racontait que les anarchistes avaient pris la fac de Toulouse, mais on n'avait pas Internet pour vérifier!). Bises de Marmotte

BREGMAN 03/02/2009 00:14


Pour 89, j'extrapole un peu. En 95, je me souviens très bien aussi car à l'école d'archi, on n'a pas eu de cours pendant pratiquement trois mois...
J'ai finalement fait le choix de partir à l'armée ds la rentrée suivante.
Un autre épisode grandiose de ma vie :))