Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 00:12

Patois pas pour toi (chapitre 12 épisode 1)

   

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

 

Bande de tâtus ! Vous n’êtes donc pas de la Haute-Savoie ?
Chez nous, on a notre petit patois, notre langage à nous, que nous utilisons couramment sans même savoir qu’on ne parle pas français. Alors, la panosse, pour vous remettre dans le chouia, bande de tâtus, c’est une serpillière, si vous préférez.
Quoi ? Vous ne comprenez pas non plus le mot chouia (1) et le mot tâtu (2) ?
 

Almanach du petit savoyard

Vous avez vraiment de la chance que je ne sois pas un tâta-cul de polaille (3) qui a pris un coup de féleu à trop rester en plein dian (4), parce que je vous aurais mis une abadée (5) ou une torgnaule (6) qui vous aurait appris vite fait qu’on ne rigole pas avec les pinioufs (7) qui savent pas faire la rioule (8) à la mode, vin’ diou (9) !
Ben ouais, vous, les parigots (10), vous êtes mé (11) à nous prendre pour des péquenots (12), mais vous n’êtes que des gâtions qui avez été élevés aux chanterelles (13) et avec la cuillère en or dans la bouche ! Vous supputez (14) des trucs sur nous que même pas vous savez si c’est vrai ou de l’imagination. Alors c’est facile, vous nous prenez pour des bobets du village, des pattiers ou des tabannés, qui n’arrêtent pas de faire les gouappes à se ringaler chez la Simone, à picoler des petites lichettes de gnôle tellement forte que ça t’ébouelle l’estomac, et à faire des concours de marcher dré ou des lancers de bottes de foin … (15)
Mais tout ça, ce sont des clichés.
C’est même pas vrai.
La Haute-Savoie, euh ... la Yaute, d’abord, c’est la capitale du décolletage. (16)
Et sans la Yaute, vous n’auriez peut-être même pas de rasoir moderne entre les mains !

(pour avoir le sous-titrage du texte… Z'AVEZ QU'A LIRE VIVEMENT L'AMOUR !)
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 12. Le réveil des chimpanzés
commenter cet article

commentaires

sam_b 01/06/2010 09:13



Voir l'application iAnnotate :


http://www.forum-ipad4g-pro.com/iannotate-pour-ipad-outil-puissant-d-annotation-pdf-pdf-t268.html


 



Charlie BREGMAN 03/06/2010 16:22



A priori, la possibilité d'annoter, etc. existe aussi avec le logiciel acrobat version payante. Si j'étais développeur pour ce genre de produit, j'aurais beaucoup d'idées à soumettre. Malgré le
plaisir procuré par un vrai livre, je pense de plus en plus que l'avenir du livre réside dans le numérique.



sam_b 01/06/2010 09:11



Charlie, je te conseille l'édition numérique… surtout que l'ipad est vraiment en train de changer la donne. C'est trop plaisant de lire avec ce truc, sans compter qu'on peut faire des repères
comme des pages cornées sur les pdf, surligner des passages, y créer des liens internet… c'est vraiment l'avenir du livre, quoiqu'en disent les accros du papier qui sent le vieux libraire plein
de poussière



Charlie BREGMAN 03/06/2010 16:20



Merci pour le conseil, sam—b, je crois effectivement qu'il y a quelque chose à trouver avec le format numérique et j'y réfléchis sérieusement. Il paraît qu'un sondage qui a eu lieu aux US
démontre que tous les jeunes trouvent désormais plus fun de lire sur un écran genre ebook ou ipad que de tourner les pages d'un bon vieux vrai livre.



Charlie Bregman 08/03/2010 23:47


Nota (suite commentaire précédent) : le nombre de pages indiqué correspond à une mise en page a4 en times 12, format habituellement exigé par les éditeurs, selon les infos de
http://www.enviedecrire.com/presenter-manuscrit-editeur/
D'après mes différents essais, ce format correspondrait plutôt, pour ce type de roman (public visé : les ados) à un roman de 300 à 320 pages environ (lecture aérée).

A ce jour, je ne sais toujours pas si je souhaite le voir éventuellement publié par une maison d'édition (encore faut-il faire partie des heureux élus) ou de le publier en auto-édition par le biais
d'un imprimeur. Les deux solutions comportent à mes yeux autant d'avantages que d'inconvénients.
Si vous avez de bons conseils... je suis preneur ;-)


Charlie BREGMAN 03/06/2010 16:13



Merci pour les non-conseils, vous avez raison, il vaut mieux se taire plutôt que de dire des conneries :-)


Bon, j'ai fait mon choix : entre édition traditionnelle et auto-édition, je vais…


(suspens… il n'y a "plus qu'à" concrétiser !)



Charlie Bregman 08/03/2010 22:45


08/03/2010 - la version définitive du roman en est à la dernière phase. Aujourd'hui, tous les articles précédant cet épisode ont été réécrits pour constituer 10 chapitres (au lieu de 11) d'un total
de 49 pages.
Etat actuel du roman : 282 pages
Estimation après dernières obsessions de Charlie : environ 220 pages (version non illustrée)
A suivre... pour ceux qui continuent de passer par ici de temps en temps ;-)


Charlie BREGMAN 03/06/2010 16:09



J'avance… tout doucement, mais j'avance… ;)



Youpin 09/02/2010 22:10


Génial ! Vive la Yaute et ouste pour les tâtâ condrus !


Charlie BREGMAN 03/06/2010 16:15



En v'là un que je sais d'où y vient, cré non dé diou ;-)