Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 00:21

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Nous n’avons aucune communication essentielle, avec mes parents. J’entends par ce terme le fait que certaines communications, entre les êtres, pourraient avoir la particularité de toucher à l’essence même des choses et des personnalités. C’est-à-dire tout le contraire des futilités, de la pluie et du beau temps, si vous préférez. Mais ici, dans cette maison, sous ce toit familial, les sentiments qui se développent en nous, nos idéaux, nos rêves, nos croyances les plus secrètes, tout ça, c’est tabou, voire même vulgaire. Ecrire à une fille pour lui dire que je l’aime, c’est quelque chose de surréaliste, pour mes parents ! Ça ne regarde que moi ! Eux, ce qui les intéresse, c’est de savoir si j’ai obtenu une bonne note à la dernière interrogation de la semaine, si les professeurs sont contents de moi, et donc s’ils peuvent, eux, en temps que parents, être oui ou non fiers de moi.
— Tu révises les maths ? demande-t-elle.
La curiosité de la plupart des parents de cette génération se limite là. Quand ce n’est pas le cas, il n’y a pas de juste milieu : les mères deviennent carrément intrusives.
Je préfère d’ailleurs largement ma situation.
— Entre autres … je fais sans lever la tête.
Si je lève la tête, c’est fichu, elle s’installe sur le lit et entame une longue discussion sur l’orientation que je vais devoir choisir pour la classe de Seconde.
— Ah ? C’est ta photo de classe de cette année ?
Mince ! La photo dédicacée par toute la classe … Elle est restée grande ouverte sur celle que j’aime comme un fou.
 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 21. Ecrire une lettre
commenter cet article

commentaires

Bartiméus 11/11/2006 20:04

En effet vaut mieux des parents pas trop "intrusifs" sinon on devient vite à perdre son intimité et alors là à cette âge c'est la chose la plus importante au monde je crois...Moi j'ai eu la chance d'être le petit frère donc je me faisais pas "chier" par mon frère c'était moi le petit démon Ha ! Ha ! Ha ! (rire démoniaque...) Mais bon dit toi que tu as été chanceux, tu as eu ta propre chambre, moi à partir de l'âge de 14ans environ j'ai dû rester dans la même chambre que mon frère car on déménageait dans plus utile pour mes parents... (pas sûr que ce fut le cas pour nous par contre...)

BREGMAN 11/11/2006 22:20

J'ai eu justement une conversation avec une collègue à propos de ça hier. Elle disait que comme elle avait toujours été habituée à vivre dans la même chambre que sa soeur, elle était incapable de dormir dans une chambre seule ...
Moi, c'est exactement  le contraire.
Je me rends compte que j'ai eu de la chance d'avoir pu bénéficier d'un petit espace privatif dès mon enfance, d'autant plus que j'ai toujours aimé l'autonomie ;)