Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 00:21

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Après avoir décimé une bonne partie de mon stock de papier à brouillons, je décidai de prendre le taureau par les cornes. Puisque je n’avais aucune expérience en la matière, je m’octroyai  la journée entière du lundi pour me la forger, cette expérience ! On fait des exercices en maths, on en fait en français, on en fait en langues … Pourquoi n’en ferait-on pas pour écrire des lettres d’amour ?
Une lettre d’amour, c’est aussi important qu’un examen de fin de scolarité : si tu la rates, c’est toute ta vie, que tu rates ! Puisque j’ai jusqu’à mercredi dix-sept heures pour poster ma copie définitive, je bénéficie de deux jours entiers pour apprendre !
 
 
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 21. Ecrire une lettre
commenter cet article

commentaires

Bartiméus 17/11/2006 00:12

Oui perdre tout ces moyens face à une sirène est une chose beaucoup trop fréquente pour nous pauvre pêcheurs que nous sommes les hommes...D'un autre côté j'imagine que si écrire de la prose était aussi facile que de remplir sa liste d'épicerie il n'y aurait plus rien de charmeur et romantique à le faire...Allez courage Breg et laisse allez ton coeur, je suis sûr qu'il réussira à charmer ta Marina :o)

BREGMAN 17/11/2006 22:18

Aie pitié de moi, pauvre pêcheur, ma petite créature marine ;)

Liliput 16/11/2006 11:11

Lache-toi un peu et ça devrait suffire ! Après tout, tu as assez d'imagination comme ça ;)

BREGMAN 16/11/2006 22:04

Tu n'as jamais perdu tous tes moyens face à un jury d'examen ? Face à une fille, c'est parfois la même chose : il n'y a plus personne ;)