Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 00:23

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 

 

Je te l’ai postée hier, cette lettre. Je m’y revois encore, en train de la lâcher de mes doigts hésitants … Je la revois encore, disparaître dans cette fente obscure ! Un moment, j’ai eu le doute qu’un coup de vent ne l’ait emportée, le temps d’un mouvement de paupière inopportun. J’ai mis un œil dans la boîte, mais c’est profond, une boîte postale, aussi profond qu’un cœur qui se sent seul, et il n’y a même pas de lumière pour pouvoir vérifier que tout est bien ok, même pas de petit récépissé pour t’avertir que tu n’as plus de souci à te faire …
 

Chap_23_E2.jpg

Je me demande si je n’aurais pas dû l’envoyer en recommandé, quand même … Une lettre comme celle-là, c’est un vrai bulletin de vote, c’est une vraie déclaration officielle … ça se recommande, des trucs pareils ! Vous rendez-vous compte du drame qui se prépare, si le facteur ne la trouve pas recommandable, cette lettre ?
 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)


Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 23. Regrets
commenter cet article

commentaires