Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 20:28

Gros sabots (chapitre 28 épisode 5)

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 
Je me demande si elle ne se moque pas un peu de moi.
— Je suis une facilité, pour toi, pas vrai ?
— Hein ?
J’examine le fond de ses yeux, à la recherche de la petite lueur d’amour perdue. Bon sang, ce n’est tout de même pas un espagnol qui me l’aura piquée, ma Marina, non ? Elle ne parle même pas l’espagnol, Marina !
— Tu parles l’espagnol ? j’ai demandé.
— Tu veux dire : est-ce que j’ai parlé un peu l’espagnol, là-bas ?
— Oui.
— J’ai essayé. Ça ressemble beaucoup à l’italien, tu sais. On ne parle pas forcément bien, mais en tout cas, avec un petit livre des expressions courantes, on arrive à peu près à se faire comprendre et à comprendre ce qu’ils nous disent ...
— Tu as rencontré des espagnols de notre âge, là-bas ?
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 

Les gros sabots de Charlie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 28. Restrictions
commenter cet article

commentaires

Liliput 18/02/2007 23:10

Fais pas cette tête, l'étalon ! Elle va bientôt revenir, ta petite jument préférée !

BREGMAN 19/02/2007 23:23

Tu ne grignotes pas ton chocolat "Poulain", toi, à cette heure-là ?!
Mouah ah ha !!!