Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

3 avril 2007 2 03 /04 /avril /2007 00:12

Confrontations psychologiques (chapitre 32 épisode 1)

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

 

Lorsque les enfants vous échappent ...

 

 

 
— C’est qui, qui t’écrit d’Espagne ? s’informe le chef de famille, d’un ton solennel.
L’interrogatoire a commencé.
Heureusement, je commence à treize heures : dès que l’horloge du four indiquera douze heures cinquante cinq, je serai inévitablement relâché en liberté conditionnelle !
Courage !
— Marina ! je réponds.
 
Ce n’est pas facile, d’être le premier, dans une famille. En guise d’honneur, on essuie tous les plâtres des réactions des premières fois !
Aucun de nous trois n’a encore aussi implicitement signifié la présence d’une personne de sexe opposé parmi ses plus proches relations.
Ça va barder …
 
Pour mon père, en effet, l’heure est grave :
— Marina ?
Son regard se fait encore plus dur :
— J’ connais pas. Elle habite ici ?
Quel cérémonial ! Quelle gravité, dans le ton !
— Ben ouais ! je laisse échapper. Je ne vois pas où elle pourrait habiter !
Mais mon petit sourire inopportun ne suffira pas à mettre un point d’orgue à ce questionnaire absurde et stupide :
— Ils font quoi, ses parents ?
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 32. Harcèlement parental
commenter cet article

commentaires

Mélanie 10/07/2007 13:17

Il y aurait plus de beaux paysages en file indienne en Espagne, que d’Indiens en file espagnole en Amérique … Mdr ! Hoho, Charlie, tu es mon double en masculin. Il m'arrive la même chose qu'à toi.^^

BREGMAN 14/07/2007 13:17

Il t'arrive la même chose ? ... Alors bon courage, parce que pour moi, cette histoire, c'est du passé ;)

Bartiméus 03/04/2007 13:43

Histoire de bien clore la conversation je dirais: Sa mère travail pour la ville, elle octroie les permis de construction et son père est inspecteur en bâtiment, il vérifie les bâtisses que les gens rénove...Je suis sûr qu'après ça il va déjà les respecter et avoir un peu peur d'eux même (qui a dit que c'était un vil procédé... en amour c'est comme à la guerre non ?)

BREGMAN 04/04/2007 13:47

Bonne stratégie ! J'avais également pensé à une belle-mère notaire et un beau-père médecin, par exemple ... Le top !  ;)