Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 22:44

 C'est qui, cette fille ? (chapitre 33 épisode 4)

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 
Des yeux se tournent vers nous, véritables caméras d’un film qui ne sera jamais diffusé. La vie est un long fleuve tranquille, clap ! La vie, c’est des bons rôles et des mauvais rôles qui s’interfèrent, où il faut passer de l’un à l’autre sans scrupule, sans nostalgie. Garder le sourire quand on a l’air triste, et se donner un air triste quand on a envie d’hurler de rire. Vivre vite et s’éteindre à petit feu, mourir précoce et puis soudain se relever, telle la grande aiguille de l’Horloge, qui tombe à revers et sans peur jusqu’à la demie, et qui se relève obstinément jusqu’à ce que ça recommence.

Tournage Charlie et Marina scène 1

Cinéma. La vie, c’est du cinéma. On tourne en permanence, sans ordre ni ordonnance, sans lumière et en silence.
Qui, de nous tous, pourra se vanter, plus tard, de s’être entraîné à la grande scène, à tout moment ? Qui ? Y en aura-t-il seulement un, un seul, parmi nous tous ?
 


(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 13/07/2007 15:43

Oui, c'est vrai qu'il y a de l'exagération dans ce que tu écris -parfois un peu carricatural ^^-, mais, c'est normal, notre petit Charlie n'est encore qu'un adolescent passionné... J'arrive à m'y identifier, je reconnais un peu de moi dans son personnage, j'ai parfois l'impression qu'on me contrefait.
Moi j'ai cette sensation aussi : il est maladroit, il porte la poisse ! C'est aussi ce qui le rend attachant, mais on pressent un peu la fin : retournement de la situation, il a les faveurs de Marina, qui a remarqué, aussi finement que le lecteur, que c'est un tout gentil et tout tendre bonhomme. Enfin, c'est toujours très difficile de conclure son récit, je suis assez impatiente de voir comment tu t'en sors.
Ensuite, en dehors de l'histoire d'amour, il y a beaucoup de petites leçons de vie qui sont toujours utiles à prendre.

BREGMAN 14/07/2007 13:42

Ta vision des choses m'est très utile, comme celle de Bartimeus. J'espère pouvoir vous surprendre jusqu'à la fin ... (suspens !)Merci !

Flo-Avril2 18/04/2007 14:43

oups, que voilà du retard sur tes écrits, il va falloir qui je m'y mette Bon apres-midiFlo

BREGMAN 20/04/2007 21:37

Hello ! Re-bienvenue à toi, et bon courage si tu veux rattraper le retard ... mais tu peux aussi te contenter de quelques articles par ci par là (en espérant qu'ils te donneront l'envie de lire les autres !!)

Bartiméus 18/04/2007 13:33

Difficile de décrire le côté spécial et bizarre, je dirais spécial car on si croirait presque et que c'est légèrement surréaliste, il semble que Breg en fait un peu trop mais en se mettant à sa place je deviens aussi parano que lui, on a l'impression qu'il y a une autre personne dans les environs qui va tout venir gâcher, on a un présentiment sans savoir trop pourquoi d'un triangle qui sera pas parfait disons... Bref j'ai comme l'impression de déjà vu, cela me fait tout spécial de voir que c'est le lot de bien (tout) les hommes de dire des choses qu'il ne faut pas quand il ne le faut pas et surtout où il ne le faut pas... bref je commence à me douter qu'il a pas fini de se mettre les pieds dans la bouche si c'est comme je me doutes... (et si je me trompes je t'avoue que cela ne sera que tant mieux; surtout pour lui !)

BREGMAN 20/04/2007 21:44

Tes impressions me sont très utiles. Merci ! Les commentaires des lecteurs permettent de savoir comment ils ressortent de la lecture des épisodes ... et parfois, ils peuvent même influer sur la suite (qui est toujours en cours de réécriture, avec quelques semaines d'avance malgré tout)
Le côté "exagération" est un des traits de caractère que j'aime le plus chez le personnage. Je trouve que ça lui donne de la profondeur même dans ses rêveries. Et puis c'est aussi ce qui me booste l'imagination ;)
A bientôt et merci de ta fidélité !