Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 20:57

Les instants perdus (chapitre 33 épisode 5)

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

Il est bête, ou quoi ? Il ne le voit pas, lui, avec ses grosses lunettes, que le prof ne sert à rien, à cet instant précis de ma vie ? Il ne s’en rend pas compte, du temps qui se perd, à squatter ainsi sur les bancs d’école où l’on nous interdit la moindre parole, le moindre geste, le moindre sentiment ?
Florent se mordilla les lèvres, et sembla pâlir, tout à coup. Je suis sûr que ça a fait tilt, dans sa petite cervelle. Ça y est, lui aussi, il s’en rend compte ! On est en train de gâcher les meilleurs moments de notre vie.
 

Bancs d’école

— Chut ! me glissa-t-il en coin.
Et le voilà qui fait semblant de recopier quelque chose sur la suite de son cours.
 
Je regarde du côté du prof. Il a les bras croisés, les jambes légèrement écartées, bien droites, toutes raides, un peu comme s’il cherchait à se donner la stature du marbre exemplaire, ou bien le charisme des grands hommes qui n’auraient plus besoin de parler pour avoir à s’imposer :
— Puis-je continuer mon cours, si cela ne vous ennuie pas ? me demande-t-il soudain.

 

 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)

 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 13/07/2007 15:48

Ah, quelle scène tu nous dépeins là ! On a tous vécus la même, et moi, il y a très peu de temps de cela (juste avant les vacances en fait ^^).
Puisque le vouvoiement crée un faux respect, allons-y, je te tutoie (bon, c'était déjà fait, mais là je me sens bien plus légitime, ouf xD)
 

BREGMAN 14/07/2007 13:46

Je suis un peu désolé de te piquer des petits morceaux de TA vie, mais je te jure que ce n'est pas fait exprès !!! Pour les droits d'auteur, il va d'ailleurs falloir que tu me signes une petite décharge ... ;o)Bises, la vacancière !
Et puis, pour le vouvoiement, je crois te l'avoir déjà dit au début : par pitié ! pas de ça avec moi ! ça me ferait presque prendre trente ans de plus d'un coup, un truc pareil !!!

ninette 23/04/2007 18:54

Clouée au lit me voilà en train de vagabonder sur le net… Tombée sur ton blog au cours de mon errance, je tenais à te dire que je le trouve très agréable et à lire et à regarder. Je repasserai sans doute souvent !!! Bonne continuation !!

BREGMAN 23/04/2007 21:24

J'ai toujours rêvé d'envoyer Charlie et Marina au chevet des malades ;)
Le titre deviendrait : des impatiences pour des patients !?

La Marmotte qui louche 21/04/2007 00:52

My G... , on s'y croirait! :D Ces textes sont tellement... justes. LA SUITE LA SUITE LA SUITE. Pour tout avouer c'est ma série préférée, si si, à égalité avec L Word, c'est dire.

BREGMAN 23/04/2007 21:23

lol : "à égalité avec L Word"  !!!