Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 15:46

Légendes urbaines (chapitre 35 épisode 2)

 

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

J’ai un peu honte.
Il n’y est pour rien, Florent ! Il ne peut pas savoir, lui ! Il est là, bien sage, bien discipliné, il recopie ses gros titres, souligne les mots importants, alterne les couleurs et les tâches d’encre, les ratures et les petits schémas … Il n’y est pour rien, lui ! C’est un gars tranquille, le Florent ! Un gars qui ne mérite certainement pas d’être mis à l’écart, comme ça, sous prétexte que cela me fait souci, d’avoir une Marina à cinq mètres de moi, et de ne pas pouvoir disposer de cinq petites et misérables minutes pour lui expliquer que, si elle croit que j’ai raconté à tout le monde que je sors avec elle, c’est faux, que c’est la faute de ma cousine, et même que, lorsqu’elle a lancé son ragot, ma cousine, on ne sortait pas encore ensemble, et ça en fait donc un scoop avant l’heure, en guise de propagation, une espèce de diffamation d’origine familiale, un persiflage de mauvais genre, une indiscrétion qui n’aurait jamais dû voir le jour …
Une légende urbaine.
Voilà !
Il faudrait juste que je lui explique que ce n’est pas ce qu’elle croit, que je ne me suis pas vanté à Tort et à Travers ou à je ne sais qui, et que, la vérité vraie, la pure et dure, c’est que je ne suis que la victime d’un bruit qui a couru plus vite que moi, que je ne suis que le héros, malgré moi, d’une légende urbaine qui m’a tout simplement pris de cours …
 
 

Charlie est hébergé par Casimages.com

Florent, lui, il fait toujours la moue.
 
Je lui ai donné un petit coup de coude, et j’ai fait :
— Allez ! Excuse-moi ! J’ai seulement l’impression qu’il faut que je fasse quelque chose de mon heure, et que tout me l’interdit, alors, tu comprends, ça me rend un peu fou, un peu con, un peu … maladroit, quoi !
Un peu con, c’est bien le strict minimum ! C’est vraiment le moins que l’on puisse dire ! Mais bon … Il ne va quand même pas me tirer une gueule de six pieds de long, pour une petite remarque indélicate qui a légèrement dépassé le véritable contenu de mes pensées, non ?
 
 
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 15/07/2007 20:50

Pris de court, mon cher, avec un t ! ^^
Et vive internet et vive les copains (et les copines) ! Faut pas l'oublier, quand on est amoureux, qu'on a des amis sur cette terre...

BREGMAN 16/07/2007 23:08

Merci mademoiselle ! C'est rigolo, je l'ai corrigé à un autre endroit il n'y a pas une semaine, celui-ci ... Je crois que je l'ai faite souvent. Je te nomme correctrice en chef. Ou plutôt, je reconduis ton titre ;)
Internet Power !

Martin Lothar 27/05/2007 16:29

Pourtant en physique comme en chimie, il y a des solutions pour les atomes crochus (ou pas) Mais bon, là, le Charlie il a plutôt un problème de biologie... Il y a moins d'équations éprouvées hein !

BREGMAN 27/05/2007 21:56

Charlie n'a jamais été bien bon en biologie, et ça vient peut-être de là ...

bregman 22/05/2007 14:04

Merci Jepeh pour le coup de main ;)

BREGMAN 23/05/2007 21:54

Et vive Internet ... quand ça marche ;o)