Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 00:00

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 
 

Chap 35 - Episode 11 ImageShack.us

 
 
— Tu as mangé à ta faim, à midi ?
— Heu … Moyen … Je n’avais pas beaucoup faim …
Elle coche une petite case de son petit formulaire bleu :
— Hum … Petits troubles de l’appétit …C’est quelque chose qui t’arrive souvent, d’avoir des troubles de l’appétit ?
— Non. Je ne suis peut être pas très gros, mais il paraît que je suis de ceux qu’il vaut mieux avoir en photo qu’en pension …
— Le matin, tu manges quoi ?
— Tartines de pain, beurre et confiture, chocolat chaud et céréales ... Mais ce matin, je n’avais pas beaucoup faim …
— Des soucis particuliers ? Familiaux ? Personnels ?
— Heu … Non, non …
 
Elle sourit et coche encore une case :
— En ce moment, aurais-tu des problèmes de sommeil particuliers, à tout hasard ?
Les problèmes de sommeil, c’est toujours quelque chose qu’on ne prend pas à la légère, chez le docteur :
— Ah, ça … c’est bien simple : je n’ai jamais eu autant de mal à m’endormir qu’en ce moment !
C’est gagné : une croix de plus dans la colonne de gauche !
— As-tu des insomnies nocturnes ? Des réveils intempestifs qui surgissent au beau milieu de la nuit ?
— Heu … Oui, souvent …
— Quoi ? s’insurge-t-elle. Tu te réveilles souvent la nuit sans pouvoir te rendormir ?
Son insistance me met mal à l’aise. J’ai dû donner une mauvaise réponse, un truc qui l’embrouille dans la détermination de son diagnostic :
— Ah … Heu … Non ! Pardon. J’avais mal compris la question …
— Des problèmes de concentration, en classe ?
— Aujourd’hui, oui … Un peu …
— Et d’habitude ?
— Non. Pas d’habitude …
 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mélanie 20/08/2007 13:08

La mauvaise réponse, hein ? Quelle spontanéité dans les dialogues, la gêne du pauvre Charlie est vraiment bien exprimée, ça rend toujours tes texte drôles.

BREGMAN 24/08/2007 16:50

Chez le médecin, on ne sait jamais s'il faut vraiment dire la vérité, même quand on est vraiment malade ... On a toujours peur de s'attirer encore plus d'ennuis !