Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 21:47

Ni ange ni démon (chapitre 37 épisode 1)

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

Une idée lumineuse vient de me traverser l’esprit ! Mieux qu’une étoile filante dans la nuit noire des plus grands déserts de Gobi ! Mieux qu’un phare d’Alexandrie au beau milieu des mers naufragées ! Mieux que tous les feux d’artifice qui te réaniment le cœur à coup de tocsins et de grandes couleurs !
Je vais défier mon destin !
Le défier d’homme à homme. Ouaip. Il n’a qu’à venir se présenter avec ma feuille de route, s’il se croit plus fort ! Avec tout mon futur écrit noir sur blanc, et toutes mes punitions affligées d’avance, s’il se croit si intouchable ! Je m’en vais le mettre à l’épreuve, moi ! Lui donner du fil à retordre ! Lui mettre des bâtons dans les roues et lui en faire voir de toutes les couleurs !
 En garde !
 
Car si mon destin est de rentrer chez moi comme ça, la tête basse et le moral dans les souliers, une chose est sûre : tout s’est déroulé de la sorte parce que j’aurai aujourd’hui agi exactement de la même manière que ce que l’on aurait pu prévoir de moi !
Le destin, c’est ça : partir d’un individu « prévisible », pour en prévoir d’avance toute la suite de ses improvisations les plus illusoires, qui ne sont en réalité qu’une succession de réactions en chaîne, toutes plus maladroites et ordinaires que les autres.
 
Le seul moyen de t’extirper de ton destin, c’est encore d’agir contre toi-même, contre ton bon sens et ta nature, à l’opposé de ce que les autres pourraient prévoir de toi, à dix mille lieues de l’endroit où ils sont déjà certains de te retrouver !
 
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 37. A la piscine
commenter cet article

commentaires

Martin Lothar 30/06/2007 22:11

Je cite : "Le destin, c’est ça..." Oui, mais le problème avec le destin c'est qu'il n'y a que les autres qui le définissent ! (après coup, bien sûr hein !)
Pour le faire avant, il n'y a aucun volontaire. C'est bizarre hein ? Si, il y en a toujours des qui en savent plus sur le destin des autres que sur le leur...
Il faut s'en méfier de ces gus-là !
Le destin n'a aucune dimension : c'est un mot clé, comme le mot "dieu" finalement.
A+

BREGMAN 02/07/2007 21:57

Destin et fatalité sont deux choses qui destinent au fatalisme ! Pour moi, le destin est ce qui se construit. Du moins, ce que nos propres capacités nous permettent de construire.
Le problème, c'est de bien évaluer les capacités de départ pour ne pas être déçu ;)

d'Artagnan 30/06/2007 00:56

Une vrai démonstration par un vrai spécialiste !Régalez-vous, les filles :)
 


Candeloro - D'artagnan - JO 98Vidéo envoyée par frisou_2

BREGMAN 02/07/2007 21:53

Mission pour une de mes prochaines vies : être capable de faire pareil !(il va falloir quelques dizaines de vies d'essais !)