Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 20:53

Zigouigouis et gribouillis (chapitre 39 épisode 3)

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

 
 

Mon père, ce rouleau compresseur ...

Bredouillements, borborygmes, gribouillages, zigouigouis et autres gargouillis.
En une seule phrase pleine d’onomatopées macaroniques, j’évoque toute la difficulté d’exprimer ou de dépeindre tout l’amour que j’ai pour Marina.
— Enlève ta fourchette de la bouche, quand tu parles ! intervient ma mère.
Je les regarde un à un, implorant tour à tour celui ou celle qui voudra bien se ranger à mes côtés, mais il faut reconnaître que jamais je ne me suis senti aussi seul à table qu’avec autant de monde !
Benjamin et Virginie me regardent également avec des yeux plein d’étonnement, dans l’expectative d’une explication que je ne parviens pas à exprimer :
— Eh bien … Ce n’est pas que … Il n’y a rien de vraiment arrêté, mais, vous comprenez …
Des grosses gouttes de sueur perlent sur mon front, et mes spaghettis refroidissent dans mon assiette. Un mauvais sortilège a dû m’affliger d’un transfert de calories, je ne vois pas d’autres explications.

 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lili 12/09/2007 13:01

Je sens que Charlie ne va pas pouvoir sortir au cinéma avec Marina ...

Martin Lothar 09/09/2007 17:52

On dirait un peu le début de "il était une fois dans l'Ouest" On entendrait  souffler les mouches et voler l'armonica...