Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 09:07

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]


Et quand ils viendront nous rendre visite pour les vacances, on les logera dans une de nos suites pour amis, et puis on fera de grands festins avec des vins tellement chers que même dans les plus grands restaurants, ils n’osent même pas vous les présenter tellement le prix de la gorgée vous coûterait les yeux de la tête. Et ils seraient vachement fiers, mon père et ma mère, parce qu’on aurait sacrément plus réussi que ce qu’ils auraient pu imaginer, mais ils s’en trouveraient également bien changés, spirituellement un peu plus grandis, si l’on peut dire, et ils sauraient alors que l’amour est plus fort que tout et que le vrai poison de la réussite, c’est la peur, rien que la peur, et rien que ça.
Et nous, Marina et moi, la peur d’échouer, elle ne nous fait pas peur.

Ce qui compte, c’est d’être véritable, authentique, et de ne pas déguiser le langage du cœur et travestir les émotions !
C’est important, les émotions ! Je suis sûr qu’il y en a qui finissent par se rendre malades, à contenir leurs émotions, à les restreindre, à les détourner ou les étouffer !



Pijama sexy


(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)


Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 42. Tout s'éclaire
commenter cet article

commentaires

Martin-Lothar 17/11/2007 22:32

C'est vrai que de nos jours les générations se font de mère en coup de fils et de fille en coup de barre en couilles.
Les pères ne s'accrochent plus et ne décrochent plus d'ailleurs, ils regardent le foot à la télé.

BREGMAN 21/11/2007 20:12

ça, c'était la génération de nos parents, mais aujourd'hui, la répartition des tâches au sein du couple redistribue les hormones des uns des autres à chaque nouveau tour de garde !

Winnie 12/11/2007 21:22

@Liliput : le père ne peut pas avoir une voix de femme je pense
de plus, je pense que les filles sont assez cruches pour toujours appeller le garçon avant que lui n'appelle
Concernant la peur de l'échec, il lui pend au nez l'échec à Charlie, donc il a raison d'avoir peur, et raison de ne pas avoir peur de sa peur.
Il y a d'autres peurs qui existent aussi : la peur de la réussite-sans-éthique par exemple...
 
 
 

BREGMAN 12/11/2007 23:07

" de plus, je pense que les filles sont assez cruches" -> dois-je en conclure que "Winnie" est un garçon ?!"raison d'avoir peur" -> mouais ... la peur, en tant qu'émotion, n'a peut-être pas grand chose à voir avec la raison, non ?"raison de ne pas avoir peur de sa peur" -> ouh là, ça se corse ... Appelez-moi Maître Robert, mon ancien prof de philo adoré !!!C'est possible d'avoir une explication complémentaire, stp Winnie ? Intéressant, la peur de la "réussite-sans-éthique" ... (quoique très rare sur cette terre, non ?)

Liliput 12/11/2007 12:46

Charlie, tu as le don de créer un drôle de suspens à chaque fin d'épisode ! Si ce n'est pas Marina, ça peut être son père, dans le genre : "bon, cette fois, p'tit con, tu arrêtes de voir ma fille, sinon t vas avoir affaire à moi !"

J'ai deviné ?

BREGMAN 12/11/2007 22:59

Perdu. Voir explication de Winnie ;)