Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 10:36

Aujourd'hui est un jour pas comme les autres. Sur le tableau d'affichage, il y a marqué en gros : "13h : pot de départ en retraite du principal".

Le principal, il n'est pas vieux. Je ne sais pas quel âge il a mais il n'a pas de rides, pas de lunettes, pas de canne, il n'a pas la démarche claudiquante, pas la mémoire qui flanche, pas de difficulté à trouver ses mots. Bref, il est en pleine forme.

Pourtant, aujourd'hui, c'est son dernier jour ici.

Il a décidé de partir à la retraite, et moi, personnellement, je me demande même si l'expression la plus appropriée ne serait pas de dire qu'il a décidé de battre en retraite.

 

Diplome-depart-retraite.png

 

Il faut dire qu'il en avait marre, le principal. Marre de ces profs qui se plaignent toujours, qui sont en forme le vendredi et malades le lundi, qui ont trop de devoirs à corriger à la maison, pas assez de silence pour se reposer en classe… Il en avait marre aussi de ce concierge qui n'ouvre jamais le portail à l'heure, des parents d'élève qui s'énervent, le menacent et l'insultent, il en avait marre de nous, de nos conneries, de nos méchancetés envers les profs, de nos graffitis sur les murs, de nos chewing-gums sous les tables, de notre arrogance devant l'autorité, devant l'interdiction des adultes à nous flanquer un bon coup de pied au cul… Bref, je crois qu'il a baissé les bras.

 

D'ailleurs, le voilà. D'habitude, quand il sort, il a toujours un bras levé à héler un mouton enragé mal rangé dans le troupeau, ou bien les deux pour fêter le retour d'un prof malade depuis des semaines et des semaines.

 

Là, il est devant l'entrée du bâtiment principal, il a les mains dans les poches, il regarde deux petits sixièmes qui se donnent des coups des poing, et il ne dit rien.

 

C'est son jour d'abdication.

 

— Hé, Monsieur ! Qu'est-ce que vous allez faire, à la retraite ? l'alpague un cinquième. Vous allez vous emmerder !

 

Le principal sourit. En temps ordinaire, une claque aurait volé. Là, il sourit.

 

— Vous allez partir vivre sur une île ? Sous les tropiques ? fait un autre.

— Ah ouais, c'est ça, sur une île avec plein de meufs qui se baladent en string toute la journée ! Ah ah ah  ! plaisante un autre.

— Vous nous enverrez des cartes postales ?

— C'est qui, qui va vous remplacer ? C'est une madame ?

— Ça nous changerait, ça, un principal avec une jupe et des einses. Pourquoi il n'y a jamais de principal en madame, Monsieur ?

 

Les gamins se lâchent. Comme un torrent qui vient de trouver une faille, qui s'engouffre dedans de toute son énergie.

 

Le principal desserre sa cravate. Il n'en peut plus, de ce truc qui lui sert le cou depuis des années…

Il donne une tape amicale sur l'épaule du plus petit, et ouvre enfin la bouche :

— La retraite, c'est l'école des adultes. Comme vous, je vais pouvoir enfin refaire tout plein de conneries ! Mais si j'ai un dernier conseil à vous donner, ce serait celui-ci : c'est naturel, de vouloir faire des conneries, mais là où vous avez tort, c'est qu'il faut les faire avec les autres, et non contre les autres.

 

Les gamins se regardent. Une prof arrive. Et ils s'exclament :

— Hé, v'là la Renée. Si on lui proposait une connerie ?

 

Le principal sourit.

Réussir sa sortie, c'est savoir effacer toute trace de son passage pour laisser le chemin tout propre au suivant qui voudra l'arpenter.

 

Beau cadeau, pas vrai ?

Un beau cadeau tout comme celui qu'on lui avait fait quand il est arrivé.

 

retraites-heureux.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Charlie BREGMAN - dans Tableau d'affichage
commenter cet article

commentaires

femme russe toulouse 31/01/2013 10:33


Bravo!

Shaya 24/01/2013 12:11


Oh que c'est joli ! A l'heure où une amie se bat pour devenir "principal en madame", ce texte me touche d'autant plus. Bravo ! :)