Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 08:17
Image 11

 

« Irréprochable sur la forme – et très beau en tant qu’objet, ce qui ne gâche rien -,

ce roman qui tient beaucoup de l’autobiographie adolescente est doté, c’est la

bonne surprise, d’un style qui sied à merveille à son contenu. »

Sophie Adriansen, membre de jurys littéraires - blog Sophielit


 

 

LE LIVRE

 

1989. Charlie, quinze ans, est un garçon timide, complexé, qui se pose beaucoup de questions sur la vie en général et sa place parmi les autres. Paradoxalement assez dragueur, il recherche auprès des filles une certaine forme d'affection qui semble manquer à son équilibre. Mais cela n'est pas du goût de Marina, qui lui reproche soudain de n'être qu'un allumeur. Prenant conscience des sentiments qu’il éprouve pour elle, Charlie se résout alors à entreprendre de la conquérir en faisant une croix sur toutes les autres.


Seulement voilà, comment fait-on pour entrer en piste en prince charmant… alors qu'on a toujours montré qu'on ne savait le faire qu'avec un costume de clown ?

 

Initiatrice d'une belle métamorphose, Marina devient rapidement la seule préoccupation de Charlie ; ce qui n’est pas du tout du goût de ses parents, pour qui l'école et les résultats scolaires demeurent le seul objectif raisonnable que l'on puisse avoir à cet âge…

 

L’AUTEUR

 

Charlie Bregman écrit depuis l’âge de 13 ans. Bien que son écriture lui ait déjà valu de remporter quelques honneurs par le passé - dont un voyage à Rome à l’âge de 15 ans, et une publication de nouvelle en 2009 -, Vivement l’amour n’est que son premier roman publié.
Il correspond, en outre, à l’aboutissement d’un texte feuilleton publié sur un blog plusieurs fois sélectionné parmi les meilleurs sites francophones (100 000 visiteurs rien qu’en 2007).

Retrouvez Charlie Bregman sur son « blog-atelier » : http://charliebregman.kazeo.com
Contact et commandes à : charliebregman@gmail.com


Les critiques des lecteurs de l’avant-première édition

« Lectrice, si tu as aimé Le petit Nicolas, si tu étais adolescente dans les années 80, si tu t’es identifiée à Vic (La Boum et La Boum 2), si tu as plongé direct dans LOL, alors tu ne peux pas passer à côté de Vivement l’Amour !

Lecteur, si tu n’as jamais lu Le petit Nicolas parce que tu n’aimais pas la lecture, si tu as bourgeonné comme un cerisier dans les années 80, si tu collectionnais « les pin’s » de John Travolta et si tu  regardais Emmanuelle en cachette sur le magnétoscope de tes parents, tu n’as pas le choix, il te faut Vivement l’Amour ! »

(Gwënola Guillou, auteur de la série Les aventures de Zebu Chaton,Editions Baudelaire)

 

« Maîtrise totale de l’autodérision. »

(Gwënola Guillou, auteur)

 

« Je me demande ce qui te fait rire à ce point, alors que tu fais la gueule depuis deux semaines ! »

(le mari d’une lectrice en train de lire Vivement l’amour)

 

« Le livre de Charlie Bregman commence par une phrase raturée. LA phrase raturée, à laquelle on pourrait consacrer une thèse, tant elle promet d’incursions dans le symbolique.Vraiment culotté ! Cet homme-là n’a pas froid aux yeux d’oser d’emblée utiliser l’écriture comme un matériau que l’on peut prendre à bras-le-corps pour le modeler, le découper, le ciseler, le rayer, à la manière d’un poète fourbissant ses vers... »

(Marie Fontaine, auteur de Gemini, Editions Léda)

 

« une savoureuse galerie de portraits étrangement familiers »

(Marie Fontaine, auteur)

 

« une analyse psychologique des plus fines, avec les rapports père-fils en point d’orgue. L’identification est immédiate, l’empathie certaine. Nous retrouvons pour quelques heures, avec beaucoup de nostalgie, quelques fantômes de notre propre passé : la “madeleine” de Charlie flirte joliment avec la magie de l’émotion du temps retrouvé. »

(Marie Fontaine, auteur de Gemini, Editions Léda)

 

« Une fraîcheur de ton digne des meilleurs Pagnol. »

(Marie Fontaine, auteur)

 

« Non je n'aime pas que l'héroïque Fantasy, et il aura fallu attendre 40 ans pour le découvrir à cause de Vivement l’amour ! »

(Sophie, une lectrice)

 

« J'aurais aimé que la lecture ne s'arrête jamais ! »

(Xavière, une lectrice)

 

vivement-les-ventes.png

Avertissement :Etant donné que le roman aborde le sujet de la sexualité, l’autorisation aux « moins de 16 ans » de pouvoir lire ce livre est laissée à la libre appréciation de leurs parents.

Plus de renseignements auprès de l’auteur : charliebregman@gmail.com

 

Lien direct couverture : http://www.casimages.com/img.php?i=11062212171737738363014.png


Partager cet article

Repost 0
Published by Charlie BREGMAN - dans BONNES VACANCES !
commenter cet article

commentaires