Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 01:04

Dé-libérations (chapitre 36 épisode 5)

 

 
[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

Les filles, c’est compliqué. Une fois, ça te regarde dans le blanc des yeux avec un sourire béat, et la fois d’après, ça te regarde pas, ou alors d’un mauvais œil, d’un regard accusateur ou d’un regard qui te prend de haut. On ne sait jamais sur quel pied danser. A l’infirmière, je pourrais lui demander ce qu’elle en pense, mais je crois qu’elle ne saurait pas répondre, qu’elle ne serait pas objective, qu’elle ferait semblant de vouloir me comprendre, mais qu’elle resterait tout de même vachement du côté des nanas, alors, je préfère me taire, et attendre patiemment le moment tant convoité où cette maudite porte de prison me rendra enfin ma liberté !
— Qu’est-ce que tu lui as donc fait, pour qu’elle te fasse « les gros yeux » ?
Qu’est-ce qu’elle m’énerve, avec ses questions de psychologue scolaire … Est-ce que j’ai besoin d’une leçon de psychologie, moi ? Hein ? Ce dont j’ai besoin, c’est de cinq minutes de récré, bon sang de bois !
 
— Il est quelle heure ? je murmure timidement.
 
Elle ne m’écoute pas. Elle s’est lancée dans un discours bien plaqué, une espèce de vieux cours ressuscité, qu’elle semble bien heureuse d’ajouter au poids de ma croix. Moi, tout ce que j’entends, c’est le tic tac et tic et tic et tac au tac de cette horloge emballée que plus rien ne semble vouloir arrêter.
 
 
 

Sans gloire ni honneur !

 
 
 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)

Repost 0
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 23:01

La grande évasion (chapitre 36 épisode 4)

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 
 
Steeve McQueen avait réussi son évasion en creusant sous les murs, puis en volant une moto, si je me souviens bien …Il y a des prisonniers qui ont des complices qui arrivent en hélicoptères, d’autres qui s’évadent en faisant des nœuds à leurs draps … Il y a ceux qui font des prises d’otage, qui prennent une infirmière de collège en guise de garantie, par exemple, et qui exigent du proviseur une récréation plus longue pour pouvoir enfin parler avec Marina …
 
 

Prison Break ?

Deux étages à sauter, ça fait un peu haut, quand même ! Je ne suis pas Belmondo, moi !
 
— L’heure tourne ! me signale-t-elle.
 
Bon. D’accord.
Elle a de la chance et aura la victoire facile : je ne suis pas très en forme. Pas de grande évasion spectaculaire aujourd’hui.
 
— Voilà. Je suis là parce que……………
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
Repost 0
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 22:38

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]
 
Elle ouvre un tiroir et sort une pochette pleine de documents. Dessus, il y a un bonhomme ridicule enfermé dans un préservatif tout rose, qui fait des gros sourires pour dire qu’il aimerait bien sortir, comme moi je fais à l’infirmière qui ne veut pas me laisser sortir à la récré …
— Ici, je ne peux pas prescrire grand-chose, mais je peux au moins faire de la prévention : le préservatif, tu connais ?
 
Ben …
 
— Evidemment ! je fais, en levant les yeux au ciel.
— Tu sais comment ça marche ? A quoi ça sert ? Pourquoi il faut en mettre ?
 
 
 
 
 

Chap 36 - E3 - ImageShack.us

 
 
 
 
 
 
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
 
 
Repost 0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 01:37

 

 
 
[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

— Non, non … Rien de particulier …
— Pas de problème particulier entre Papa et Maman ?
— Heu … Pas que je sache …
— Tu as des frères et sœurs ?
— Un frère et une sœur.
— Plus grands ? Plus petits ?
— Plus petits tous les deux. Je suis l’aîné.
— Ils sont sages ?
— Oui, oui …
 
Elle sourit et se remet à m’ausculter le cœur au stéthoscope :
— Excuse-moi : ma première question était en fait une série de petites questions presque anodines ! Ma seconde question est plus ... embarrassante pour toi, peut-être, mais plus déterminante pour mon diagnostic : serais-tu amoureux ?
 
 
 

Chap 36 - Episode 2

 
 
(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)
 
 
Repost 0
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 00:03

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]


 
 
 

Chap 36 - Episode 1 - ImageShack.us

 
 

 

 
— Ta tension est plutôt normale …observe l’infirmière.
 
Elle me fait remonter le tee-shirt et me fait désormais passer le traditionnel test du « respirez soufflez ! »
— Tout cela me semble fort bon, jeune homme … lâche-t-elle au bout d’une série interminable d’au moins trente auscultations.
Une brèche pareille ne se laisse pas passer :
— Je me sens un peu mieux, d’ailleurs ! On dirait que c’est en train de passer comme c’est venu …
— C’est la récréation, qui va passer comme elle est venue, me fait-elle remarquer en tapotant sa montre.
— Pourquoi dites-vous ça ? j’ose.
— L’heure de la récréation est souvent source de grandes guérisons ! rit-elle.
 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)

Repost 0