Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Conciergerie

 

ajouter-au-panier.png

 

 

Couloirs

Heures de colle

avatar

Tableau D'affichage

31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 00:05

 

[Extrait de l'épisode - la version intégrale était disponible jusqu'en début 2011]

— Monsieur Laurent : deux sur vingt … parce que je suis très indulgent envers ceux qui ne savent pas exploiter leurs véritables capacités intellectuelles ! Pour votre information, je veux bien croire que vous êtes tétanisé devant un match de foot qui tourne mal, mais de là à me faire l’apologie du suspens comme émotion suprême … Le suspens n’est pas le résultat, mais la cause, jeune homme. Vous confondez encore cause et conséquence, à votre grande habitude et à mon plus grand désarroi, d’ailleurs. Sachez également que votre relecture rigoureuse, au lieu de se faire censure, aurait mieux fait de s’afférer à la correction des fautes d’orthographe ! Peur ne s’écrit pas avec un e, par exemple ! Vous me ferez le plaisir de réviser vos règles d’orthographe pour la prochaine fois. Merci d’avance !
Les rictus fusèrent de toute part, mais, en réalité, nous ne faisions pas les malins. Chacun essayait de se remémorer : de quoi ai-je parlé, déjà ? Ai-je commis des fautes d’orthographe inexcusables ? Ai-je été à ce point médiocre ?

 

 

(pour accéder à la version intégrale, corrigée et définitive du texte, lisez Vivement l'amour !)

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPEH & BREGMAN - dans 05. Le prof de français
commenter cet article

commentaires

AL 26/02/2007 00:24

Chouette je disais, mais vu la tronche, il avait pas l'air très commode ;-) (Oui je sais, les apparences sont trompeuses ;)Ah c'que ça me remémore des souvenirs ça. Je m'imagine que vous étiez pétrifiés là, face à cet homme et ses remarques, c'est finalement là-dessus que vous auriez dû rendre vos copies :- Ma peur lorsque Monsieur Antoine pousse sa bouellé ;-)

BREGMAN 28/02/2007 21:53

J'aurais effectivement dû t'avoir dans ma classe : on se serait fendu la poire !!

Acey 31/05/2006 23:50

Je viens de voir que tu m'avais mise dans tes liens et je t'en remercie. Je dois t'avouer qu'en ce moment, je ne suis pas trop venue te lire car je suis, d'une part atteinte de réunionite aigüe et d'autre part, en pleine écriture de lettres de motivation pour la Chine et d'appel pour la Colombie. Bref, prise entre la famille, le boulot et les projets. Promis, je vais essayer de me rattraper un peu !
A bientôt.

BREGMAN 01/06/2006 00:13

Ne t'inquiète pas : garde ta motivation pour le plus important, tu auras tout le temps après. Bises et à bientôt !

CAMOMILLE 31/05/2006 23:48

J'adore ce blog! je n'ai pas le temps de tout lire (il est tard et je suis fatiguée) mais je reviendrais... grâce au lien que je pose immédiatement à moins que tu t'y oppose  ????
 
 

BREGMAN 01/06/2006 00:11

M'opposer à un lien ? Mais c'est un honneur !
D'ailleurs, pour Camomille et Rosalie, merci de préparer la tisane, je passe chez vous pour vous remercier ;)

Rosalie 31/05/2006 23:33

Je tombe des nues, j'adore ce blog, j'adore tout : les histoires, les illustrations, la mise en page!!! c'est dingue, il est nouveau ou bien je suis passée à côté depuis si longtemps??
je te mets dans mes liens, parce que là, bon, bravo à vous deux,
à+ surement
R.

BREGMAN 01/06/2006 00:09

Merci beaucoup pour le lien ! Le blog date du 26 avril dernier. Il est donc assez récent, du moins, un peu plus que l'histoire, qui elle, a déjà "quelques" années dans les reins ...
Rendez-vous ici pour tout reprendre depuis le début :http://lesimpatiencesamoureuses.over-blog.com/categorie-631898.html

Co 31/05/2006 22:02

Merci de partager Mélanie ;-) c'est que j'aurai pu faire une crise de manque moi...Que dire de cet article, qu'il est encore crousti fondant et très touchant, ce Monsieur Antoine a dû marquer les esprits...  .... Hurle petit Charlie, hurle ta peur du grand plongeon, ainsi tu osera exister tout entier ;-)

BREGMAN 01/06/2006 00:04

Ce Monsieur Antoine doit tout son charisme à Jepeh, je trouve ;)